Pour un programme euro-chinois

Catégories
Tribune · Républicains Sénat · 18 avril 2006

Les Echos, mardi 18 avril 2006


Toutes les semaines, des informations en provenance de Chine nous interpellent : certains expriment leurs craintes, d’autres réaffirment leur amitié. Dernièrement, nous apprenions, sous toute réserve, que l’américain Westinghouse aurait accepté de livrer toute sa technologie à la Chine pour son parc de centrales nucléaires de troisième génération alors que le français Areva s’y était refusé. Le grand réveil chinois s’accompagne d’une volonté d’autonomie technologique chaque jour plus affirmée.

Récemment, on apprenait aussi que la Chine construirait avec sa propre technologie le train à grande vitesse Pékin-Shanghai. Pendant ce temps, les ingénieurs militaires mettent la dernière main au ARJ21, un avion commercial petit-porteur annoncé pour 2009 pendant qu’un appareil de 150 places, concurrent direct des Airbus et Boeing, serait à l’étude.

Dans la téléphonie, le lancement de la troisième génération reste suspendu au développement d’un standard chinois capable de rivaliser avec les normes américaines et européennes adoptées par le reste du monde.

Aujourd’hui, tout responsable politique conséquent doit poser une question simple : quelles sont les perspectives de l’émergence chinoise ? Cette réflexion est urgente, Edgar Morin nous a prévenus, « à force de sacrifier l’essentiel à l’urgent, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel ». Le monde a intérêt à faire le « pari » de la « règle de trois chinoise » : la Chine connaîtra une croissance durable ; l’alliance de la Chine et de l’Inde crée un marché unique asiatique durable ; la grande alliance financière entre la Chine et les Etats-Unis est, elle aussi, durable. La Chine est donc à la fois éveillée et protégée. Pour le monde, les conséquences sont lourdes : compression du coût du travail à l’échelle mondiale, nouveaux marchés, transformation de tous les marchés de matières premières, bouleversements géopolitiques fondamentaux…

C’est Wen Jiabao, Premier ministre chinois, qui déclarait récemment en France à l’Ecole polytechnique : « La clef de la coexistence et de l’évolution durable des différentes civilisations réside au fond dans la « concorde », le « he », ce qui signifie : la paix entre les Etats, l’entente homme-homme et l’harmonie homme-nature. » Comment construire « cette concorde » avec la Chine, son développement économique, ses ambitions politiques ? C’est un pari, le pari de l’« émergence pacifique de la Chine », comme le disent les stratèges chinois. La question se pose mais le pari ressemble à celui de Pascal. Quel serait l’intérêt de la France de participer à l’autre émergence, celle du nationalisme ?

Notre politique chinoise ne peut pas être manichéenne : nous devons lui tendre la main pour exiger beaucoup d’elle en même temps, nous devons être forts parce qu’il n’y a pas d’équilibre sans force.

Et la meilleure manière d’être forts pour l’Europe, c’est d’être unis.

Aujourd’hui, l’Europe est en panne. Les citoyens français et néerlandais, parce qu’ils ont été interrogés, et beaucoup d’autres qui s’expriment à travers les sondages, ont rejeté une méthode européenne qu’ils trouvent trop bureaucratique, trop lointaine et finalement trop mécanique. L’Europe a besoin de projets opérationnels pour relancer son espérance.

La relation euro-chinoise peut devenir un horizon concret pour l’Europe : loin de l’Europe des structures, l’Europe peut construire une « stratégie chinoise », économique et géopolitique, qui serait un vrai projet commun, réfléchi et coordonné par la Commission et les pays membres.

Après « Erasmus », c’est un véritable programme « Confucius » qu’il faut lancer :

– D’abord, nous devons nous rassembler autour d’une plate-forme de valeurs et d’exigences vis-à-vis de la relation avec la Chine de manière à éviter en Europe la course au moins-disant démocratique.

– Ensuite, nous devons partager notre analyse stratégique de l’évolution de la Chine. Une analyse européenne sur la Chine en 2020 devrait être engagée sur le modèle de celui engagé en France.

– Nous devons inciter également les entreprises européennes à unir leurs forces sur les marchés asiatiques. Il est absurde de se faire concurrence avec les mêmes produits.

– Enfin, nous devons construire avec la Chine une vraie stratégie d’alliance sur les thèmes sur lesquels nous sommes d’accord. Le soutien apporté par la Chine au projet européen de « l’énergie de la fusion », Iter, montre qu’une dynamique sino-européenne des grands projets est possible.

L’Europe prenant l’initiative d’un grand programme « sino-européen » retrouverait son rôle d’accompagnateur pour l’avenir de ses peuples. Il faut prendre conscience des véritables rapports de force face à la Chine : elle a autant besoin de nous que nous avons besoin d’elle. Elle sait construire des alliances qui lui sont favorables. La Chine est tous les jours davantage au coeur de l’économie-monde, nous devons éviter d’opposer les victoires des uns aux défaites des autres et rechercher les réussites communes.

32 réponses sur « Pour un programme euro-chinois »

I have been browsing online more than three hours today, yet I never found any
interesting article like yours. It’s pretty worth enough for me.
In my opinion, if all web owners and bloggers made good
content as you did, the web will be much more useful than ever before.

Is it OK to share on Twitter? This is very good work!
I truly love your site.. Great colors & theme. Did you create this web site
yourself? Please reply back as I’m attempting to create my own blog and
would love to learn where you got this from or just what the theme is called.
Thanks!

What’s Happening i’m new to this, I stumbled upon this I have found It absolutely useful and it has helped me out
loads. I am hoping to give a contribution & aid
different users like its aided me. Good job.

Having read this I believed it was rather informative.
I appreciate you finding the time and effort to put this short
article together. I once again find myself spending a significant amount of
time both reading and leaving comments. But so what, it was still worth it!

It’s a shame a person don’t have a give money button! I’d certainly give money for this
brilliant blog! We suppose for the time being I’ll give for book-marking and putting your RSS feed in order too a
Google account. My partner and i count on fresh updates and even will
speak about tuis blog site with my Facebook
party. Chat soon!

My site; click here – Rosemarie

hеllo tһere and tһank yoᥙ for ʏour info – I һave certaіnly picked uρ s᧐mething
neѡ from right һere. Ι did however expertise ѕeveral technical issues սsing this site,
as Ι experienced tο reload tһe website ⅼots of times
ⲣrevious tо I ⅽould ցet it tо load properly. I hɑd ƅeen wondering if
ʏour web host iѕ OK? Νot tһat I аm complaining, but sluggish
loading instances tіmeѕ ᴡill often affect yοur placement in google аnd can damage ʏour high
quality score іf ads аnd marketing ѡith Adwords. Αnyway I am adding thiѕ RSS to my e-mail ɑnd could
ⅼook oᥙt for much more of үouг respective fascinating ϲontent.
Ⅿake sure yⲟu update tһіs again ѵery ѕoon.

Ꮃould You Take a look at mү weblog :: Daftar Togel

The other day, while I was at work, my sister stole
my apple ipad and tested to see if it can survive a 40 foot drop, just so she can be a youtube sensation. My iPad is now destroyed and she has 83 views.
I know this is totally off topic but I had to share it with someone!

Here is my blog – Jeannie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.