Réforme des collectivités territoriales : le sénateur Bernard Saugey s’exprime

Catégories
Passage média · Républicains Sénat · 1 mars 2009

Décidément, les propositions à venir
du comité Balladur pour la réforme
des collectivités territoriales font
parler. Ainsi, le sénateur UMP
Bernard Saugey a tenu à « rappeler
que le comité Balladur ne donne
qu’un avis. Avec ce qu’on entend, on
a le sentiment que c’est le comité qui
décide tout, alors qu’il n’a aucun
pouvoir de décision. D’ailleurs, il y a
deux groupes de travail à
l’Assemblée nationale et au Sénat
qui donneront également bientôt
leurs conclusions sur le sujet. Mais
c’est le président de la République lui
seul qui décidera.
».

Le parlementaire
met néanmoins en garde contre le
risque de cafouillage : « J’ai entendu
le président dire que, pour cette
réforme, il voulait le consensus. C’est
impossible, ou alors le risque sera
que la montagne accouche d’une
souris.
»

Quant au fait que le Nord-Isère pourrait être noyé dans la masse
de la réforme : « Rien ne se fera sans
l’avis des gens et cela sera sur une
base de volontariat.
» Comprenez, si
les élus nord-isérois se sentent en
danger, il ne faut pas qu’ils y aillent.

D’ailleurs, le sénateur insiste : « Il
faudra faire attention de ne pas tuer
les communes. Et j’insiste, il faut
que les élus des intercommunalités
soient élus par les élus des
communes et non au suffrage
universel. Sinon, on ira encore plus
vite à la mort des communes. Et les
communes sont la base de notre
démocratie.
»

Le parlementaire veut
aussi que s’engage une réflexion plus
concrète sur le projet de suppression
de la taxe professionnelle : « Le
président de la République aurait dû
dire par quoi on allait la remplacer.
Car la taxe carbone ne pourra
financer qu’une toute petite partie du
remplacement.
»