Alain Chatillon : « Agir pour nos territoires ruraux »

Catégories
Passage média · Républicains Sénat · 6 mars 2009

Déjà membre de la commission des
affaires économiques, le sénateur maire
de Revel Alain Chatillon vient
d’être désigné président du groupe
d’étude sur l’économie agricole et
alimentaire au Sénat. Par ailleurs, le
ministre de l’Agriculture, Michel
Barnier, lui a demandé de conduire une
réflexion et un plan d’action aux côtés
du préfet Jacquet sur l’avenir et la
stratégie des pôles de compétitivité
agroalimentaires.

Pourquoi
avez-vous souhaité vous engager à la
tête du groupe d’étude sur l’économie
agricole ?

J’ai fortement plaidé auprès
du Premier ministre François Fillon, du
ministre de l’Agriculture Michel Barnier
et du Président du Sénat, Gérard
Larcher ainsi qu’auprès de mes
collègues pour qu’une action plus
vigoureuse soit entreprise pour nos
territoires ruraux et les entreprises
agroalimentaires, premier secteur
industriel de l’économie française avec
12 000 entreprises et 420 000 emplois.

Comment équilibrez-vous votre temps
entre vos engagements locaux et votre
mandat national ?

Je pars à Paris le
lundi soir après une journée passée à la
mairie de Revel. Mes deux journées à
Paris (mardi et mercredi) sont intenses.
S’il y a une séance de nuit le mercredi,
je rentre par le premier avion du jeudi
matin. Les jeudi, vendredi et samedi
sont consacrés à la mairie, à la
présidence de l’intercommunalité, à mes
engagements en tant que président du
pôle de compétitivité Agrimip
Innovation. Je continue aussi à siéger
en tant que cofondateur et
administrateur à l’IRDI.