Editorial d’Eric Doligé, rapporteur de la loi pour le Développement économique de l’Outre Mer

Catégories
Éditorial · Républicains Sénat · 12 mars 2009

La LODEOM (Loi pour le Développement économique de l’Outre Mer) inaugure, avec la loi pénitentiaire, les règles qui s’appliquent depuis le 1er mars aux nouveaux textes étudiés par le Parlement.

La LODEOM qui aurait probablement pu passer inaperçue lors de sa conception au printemps 2008, vient subitement au devant de la scène.

La crise économique mondiale, mais aussi la crise sociale ont totalement changé la donne. D’un texte que certains auraient pu traiter de « banal » nous sommes passés au statut d’un texte majeur à traiter dans l’urgence.

Il concerne entre autres 2 500 000 habitants répartis sur toutes les mers du monde, et le deuxième territoire marin de la planète avec 11 millions de m2.

Les grandes lignes de force de la LODEOM résultent d’une forte réorientation de certains crédits vers les Zones Franches d’Activités (ZFA) et le logement social avec un abondement budgétaire majeur de la part du gouvernement.

Au cours du débat ont été clairement traités les grands sujets à l’origine des tensions sociales : la constitution des prix, la continuité territoriale, la formation, l’Octroi de Mer, la TVA non payée récupérable…

Au-delà de la Mission que vient de mettre en place le Sénat, le Président de la République doit très prochainement réunir des Etats-Généraux qui vont enfin traiter au fond de l’avenir de nos territoires Ultra Marins.