Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 18 janvier 2011

Aide active à mourir

Les membres UMP de la commission des Affaires sociales regrettent le vote intervenu en commission, ce jour, sur les PPL relatives à l’aide active à mourir dans la mesure où celles-ci vont à l’encontre de notre droit qui vise à protéger les plus faibles, les plus vulnérables et à porter assistance à celles et ceux qui sont en situation de danger.

Les sénateurs UMP le regrettent d’autant plus que la loi dite « Leonetti » développant une politique de soins palliatifs, répond largement à la problématique posée et doit trouver son application dans l’ensemble des services médicaux concernés.

Ils le regrettent aussi parce qu’elles vont à l’encontre de la mission du médecin et risquent de rompre la confiance nécessaire entre le médecin et son patient.
Enfin, les sénateurs UMP craignent, qu’une fois de plus, cela entraîne une judiciarisation toujours plus accrue à l’encontre du corps médical.