Sécurité routière : Alain Fouché met en garde le gouvernement

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 10 mai 2011

« Le gouvernement ne doit pas se précipiter ». Pour Alain Fouché, sénateur à l’origine de la réduction des délais pour récupérer ses points en cas de légères infractions, « les chiffres d’avril ne doivent pas être mal interprétés ».

Le mois dernier fut exceptionnellement chaud et sec comparé à 2010. Une météorologie qui en période de vacances scolaires, a pour effet classique l’augmentation du trafic. C’est pourquoi, il est inexact de confronter les chiffres de 2011 avec ceux de 2010.

En tout état de cause, la réforme des délais pour récupérer les points, initiée par Alain Fouché, ne peut être prise pour cible. La première raison est temporelle : l’effet d’annonce et la très forte médiatisation, dénoncés par certaines associations, datent de septembre dernier, et pour autant, jusqu’au mois de décembre la mortalité sur les routes a diminué.

La seconde raison repose sur les causes des accidents de ce trimestre : si la réduction des délais ne concerne que les petites infractions (léger dépassement de vitesse, téléphone au volant), l’augmentation du nombre de morts n’a pour origine que des infractions graves (alcool, grande vitesse, drogue).

« Il s’agit là d’un procès d’intention qui ne doit en aucun cas mener à des mesures gouvernementales déraisonnables. Seule des actions ciblées sur les causes réelles pourront être bénéfiques à la sécurité routière ».