Premier « couac » de la majorité sénatoriale de gauche

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 9 février 2012

Lors du vote de la proposition de résolution relative à la filière industrielle nucléaire française présentée par Jean-Claude Gaudin au nom du Groupe UMP, la majorité sénatoriale n’a pas été capable d’adopter une position unique et responsable sur un sujet stratégique pour notre pays.

Ce texte considère que la filière nucléaire française, filière d’excellence et atout économique pour notre pays, doit être pérennisée. Il estime que la réflexion sur la diversification de notre production d’électricité est nécessaire mais ne doit pas déstabiliser la filière nucléaire française.

Ce vote marque la fragilité de l’attelage PC, PS, Verts et Radicaux de gauche. Il montre également qu’au Sénat, la gauche PS-PC ne croit pas à l’avenir de la filière nucléaire française alors qu’elle tient un tout autre discours localement.