Le Sénat n’est pas le QG de campagne de François Hollande

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 29 mars 2012

Alors que notre pays a connu ces dernières semaines des évènements tragiques, David Assouline, Président socialiste de la commission sénatoriale chargée de contrôler l’application des lois, a décidé à la demande du PS, d’organiser des tables rondes et des auditions de personnalités qualifiées en matière de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme. Ceci sans consultation préalable de l’ensemble des groupes parlementaires ni même réunion du bureau de sa commission.

Jean-Claude GAUDIN et les membres du Groupe UMP du Sénat condamnent une utilisation détournée des institutions sénatoriales. Ils ne peuvent accepter que les socialistes utilisent les moyens du Sénat à des fins électorales en pleine campagne présidentielle.

Le Président du Groupe UMP du Sénat s’interroge sur l’objectif réel de ces travaux. Les sénateurs UMP mettent en garde contre toute velléité de travestir la commission sénatoriale d’application des lois en une commission d’enquête sur les évènements de Toulouse et de Montauban, « ce qui est contraire aux règles de notre Institution ».

Les socialistes ne doivent pas confondre le Sénat et le QG de campagne de François Hollande.