Les cadeaux électoraux ne font pas de bons décrets

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 7 juin 2012

Jean-Claude Gaudin, président du groupe UMP du Sénat, Sénateur-Maire de Marseille dénonce la précipitation électoraliste du Gouvernement en donnant un coup de canif à la réforme des retraites de 2010.

« Non seulement les droits du Parlement sont bafoués, l’exécutif ayant refusé tout débat avec les parlementaires. Mais en plus, il n’y a pas eu de consultation d’organismes spécialisés comme le conseil d’orientation des retraites » a-t-il précisé.

Selon lui, « les cadeaux électoraux ne font pas de bons décrets. Ils vont couter chers aux français : 1 milliard d’euros de prélèvements supplémentaires dès la première année, et d’ici à 2013, 5 milliards d’euros par an. Ils mettront à mal la compétitivité de nos entreprises ainsi que la crédibilité de notre pays sur la scène européenne».