François-Noël Buffet : « Un G20 « normal » ? »

Catégories
François-Noël Buffet : « Un G20 « normal » ? »
Républicains Sénat
Tribune · 22 juin 2012

François Hollande, président « normal » (et partisan du vieil adage selon lequel on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même) ne manque jamais une occasion de se flatter en public. Il l’a prouvé au dernier G20, qui se tenait cette semaine au Mexique, en déclarant « Tous les participants m’ont félicité, (…) impressionnés par l’ampleur et la cohérence de cette majorité. »

Nous sommes bien contents pour lui, mais nous aurions préféré que sa grande « noblesse d’âme », selon ses propres mots, ne lui interdise pas de répondre à David Cameron lorsque ce dernier, évoquant le projet français de taxer à 75 % la tranche des revenus supérieurs à un million d’euros, s’est réjoui à l’idée de « dérouler le tapis rouge » aux entrepreneurs français. « A la différence d’autres, je ne veux mettre personne en difficulté, en accusation », a évacué le chef de l’État dont on commence à comprendre qu’il n’aime pas la polémique, une attitude quelque peu inquiétante lorsque vient le moment de défendre les intérêts de la France !

Et que dire de la situation déjà tendue avec la chancelière Allemande qui souhaite « plus d’Europe » à travers une union budgétaire et politique mais qui refuse de porter en majorité le poids des dettes des pays du Sud et qui pose désormais clairement la question de savoir s’il faut continuer envers et contre tout à se battre pour que la Grèce reste dans la zone euro ? La France est-elle prête, pour s’arrimer à l’Allemagne, à des choix politiques, économiques et sociaux qui ne figuraient pas dans le « projet » du candidat Hollande ?

Le premier Ministre Jean-Marc Ayrault, a reconnu cette semaine dans un entretien à l’hebdomadaire allemand Die Zeit qu’il faudrait des années et d’avantage d’intégration politique au sein de l’Europe avant de pouvoir introduire des euro-obligations…. Le rétropédalage commence !