Ladislas Poniatowski :  » La complète volte-face du Gouvernement au sujet de l’exploitation pétrolière en guyane fait un cafouillage »

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 26 juin 2012

Je me réjouis que le gouvernement soit revenu sur sa décision, la semaine dernière, de geler le projet d’évaluation des hydrocarbures en territoire français au large de la Guyane.

Cette brutale volte-face est l’aboutissement de la mobilisation des parlementaires guyanais depuis une semaine qui n’acceptaient pas la décision des Ministres de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et du Redressement productif, de suspendre le projet de forage attribué à Shell et à Total, dans les eaux territoriales guyanaises.

Le message d’une France qui ne tient pas ses engagements était incompréhensible au niveau international.

Ces revirements avaient provoqué inquiétudes et consternations chez les industriels du secteur. Les forages qui vont redémarrer sont prometteurs puisque le chiffre de 500 millions de barils est annoncé.

Si le gouvernement souhaite reprendre la main sur la gestion du patrimoine énergétique et engager une refonte du code minier, l’opposition est prête à prendre sa part du travail. Nous veillerons à un juste équilibre entre le respect de l’environnement et la nécessité de favoriser les projets de développement économique créateurs d’emploi.

Si le gouvernement souhaite reprendre la main sur la gestion du patrimoine énergétique et engager une refonte du code minier, l’opposition est prête à prendre sa part du travail. Nous veillerons à un juste équilibre entre le respect de l’environnement et la nécessité de favoriser les projets de développement économique créateurs d’emploi.

Ladislas Poniatowski