Handicap : conférence de presse d’Isabelle Debré

Catégories
Conférence de presse · Républicains Sénat · 4 juillet 2012

Isabelle Debré (Hauts-de-Seine) a présenté mercredi 4 juillet au cours d’une conférence de presse les conclusions de de son rapport sur l’application de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Extrêmement ambitieuse, la loi dite « Handicap » du 11 février 2005 entendait couvrir tous les aspects de la vie des personnes handicapées. Jamais une loi n’aura à ce point structuré l’ensemble d’une politique publique.

Cette approche globale constitue sa force, mais aussi sa faiblesse car la loi « Handicap » exige un travail colossal de pilotage et de mise en œuvre qui, sept ans après son adoption, n’est pas encore achevé. Aussi, Isabelle Debré a souhaité confronter les résultats obtenus sur le terrain avec les objectifs du texte législatif.

Après avoir analysé la compensation du handicap, la scolarisation des enfants handicapés, la formation et l’emploi des personnes handicapées, et l’accessibilité à la cité, elle dresse un bilan critique et formule des propositions dans le but d’en améliorer la mise en œuvre.

La loi dite « Handicap » a enclenché une vraie dynamique et que des efforts incontestables ont été faits pour en rendre applicables les grands principes. Des avancées ont été réalisées aussi bien dans les champs de la compensation et de l’inclusion scolaire, que dans ceux de l’insertion professionnelle et de l’accessibilité. Elle a également permis de faire progressivement évoluer les mentalités et de modifier le regard de la société.

Toutefois, la mise en application d’une loi aussi ambitieuse se traduit inévitablement par des retards et des inerties, si bien qu’au final, le bilan reste en-deçà des espoirs initialement soulevés.