Catégories
Projets de loi · Républicains Sénat · 17 juillet 2012

Isabelle Debré veut améliorer les revenus des retraités les plus démunis

Si le taux de pauvreté semble aujourd’hui stabilisé, il nous faut
cependant imaginer des solutions nouvelles qui permettront à nos
concitoyens les plus modestes de recouvrer plus de pouvoir d’achat.

En effet, pour lutter contre la précarité un nombre croissant de retraités reprennent une activité professionnelle afin de compléter leur pension et préserver ainsi leur pouvoir d’achat. Si ce cumul entre pension et revenus est d’ores et déjà possible pour les retraités du secteur privé comme du public, les plus modestes voient quant à eux l’allocation de solidarité aux personnes âgées (APSA, remplaçant l’ancien « minimum vieillesse ») dont ils sont bénéficiaires minorée par de tels revenus complémentaires.

Isabelle Debré (Hauts-de-Seine), Vice-présidente de la commission des affaires sociales, membre du Conseil d’Orientation des Retraites, a donc déposé lundi 16 juillet 2012, une proposition de loi visant à autoriser le cumul de l’ASPA avec les revenus professionnels tirés d’une reprise d’activité. Cela permettra à nos concitoyens les démunis d’accroître leurs revenus jusqu’à 1,2 Smic.

Protéger les plus fragiles de nos concitoyens a toujours été au coeur de
l’action politique et doit le rester.