Abdourahamane Soilihi tient à rappeler son attachement à la lutte contre l’immigration clandestine

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 19 juillet 2012

Abdourahamane Soilihi (Mayotte) tient à rappeler son attachement à la lutte contre l’immigration clandestine, notamment dans l’archipel des Comores.

A l’occasion de la présentation du rapport d’information de la commission des lois du Sénat, et de la proposition de suppression du « visa Balladur », le Sénateur de Mayotte insiste sur le nécessaire renforcement de la coopération entre les Comores et Mayotte afin d’éviter que des drames humains persistent à l’entrée des eaux territoriales du département de Mayotte.

Selon lui, un visa est important pour accéder sur le département de Mayotte. Il rappelle d’ailleurs que pour pouvoir rentrer aux Comores, les Mahorais doivent avoir un visa.

C’est pourquoi il souhaite que la proposition de créer un visa délivré aux détenteurs d’un passeport comorien soit étudiée avec la plus grande vigilance, car l’abrogation de tout visa serait une faute politique majeure à l’encontre des Mahorais.

Il souhaite que les pouvoirs réglementaires et législatifs gardent à l’esprit que les Mahorais, en choisissant la France, ont choisi la sécurité de l’Etat Français. Il rappelle donc que cette protection est une question de souveraineté nationale.