Alain FOUCHÉ accuse le Gouvernement d’endormir les Français et de ne pas dire la vérité sur une augmentation inéluctable de la CSG

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 6 août 2012

Alain Fouché, n’avait pas voté la Loi de Finance Rectificative au Sénat la semaine dernière bien qu’il se soit prononcé en faveur des dispositions qui, selon lui, allaient dans le bon sens : taxation plus forte des stock options, des retraites chapeaux, des entreprises pétrolières, des banques, …

En revanche, le texte comportait des erreurs économiques de bon sens, il fallait plutôt :

– Supprimer purement et simplement les stock options, les retraites chapeaux et les parachutes dorés parfaitement inadmissibles en temps de crise. Ce qui n’a pas été le cas.

– Ne pas annuler l’exonération fiscale sur les heures supplémentaires ce qui frappe une grande partie des travailleurs de ce pays aux revenus modestes.

– Ne pas remettre en cause l’abattement sur les droits de succession qui avait été crée par Michel Rocard avec des objectifs bien précis.

Enfin, pour Alain Fouché, la démarche générale du gouvernement démontre, quoi qu’il en dise, que l’on prépare l’opinion publique à une aggravation de la CSG pour cette année ou pour les suivantes, ce qui serait infiniment injuste.