Règle d’or

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 13 août 2012

Jean Bizet, Vice-Président de la Commission des Affaires européennes du Sénat, Sénateur de la Manche :

– Regrette que le Conseil Constitutionnel n’ait pas choisi la voie de la réforme de la Constitution pour assurer le respect de l’équilibre de nos finances publiques. Il estime qu’une loi organique n’a pas un effet coercitif et pérenne suffisant. Il rejoint ainsi l’avis du Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Gilles Carrez .

– Confirme qu’il votera le Traité Européen (TSCG) mais redoute qu’en l’absence d’engagement précis du Gouvernement sur la mise en œuvre rapide de réformes structurelles pour assurer la compétitivité de l’économie nationale de nombreux Sénateurs UMP ne voteront pas ce Traité.

– Estime que ce manque de volonté, de clarté, et de prospective aura à terme des répercussions sur l’équilibre du couple franco – allemand.

– Considère que le Président François Hollande commet ainsi deux fautes politiques majeures:

– En refusant de prendre en compte le manque de compétitivité de l’économie française par rapport à nos principaux partenaires, il n’engage pas la convergence des économies franco- allemandes.

– En préférant parler solidarité plutôt que rigueur budgétaire il oublie que le premier contributeur net de l’UE n’est autre que l’Allemagne et prend le risque réel de casser la confiance de l’Allemagne en la France.