64% des Français considèrent que François Hollande a raté son début de quinquennat

Catégories
00. Non · Républicains Sénat · 27 septembre 2012

Jeudi 27 septembre, les parlementaires UMP se sont réunis à Marcq-en-Baroeul. Cette journée parlementaire était articulée autour deux ateliers d’analyse à partir d’une enquête d’opinion de l’IFOP :
– Les 100 jours socialistes
– Les attentes des Français

Les principaux enseignements sont les suivants :
– 64% des Français considèrent que François HOLLANDE a raté son début de quinquennat.
– Arnaud MONTEBOURG est nettement le ministre qui suscite la plus forte insatisfaction (60%), devant Cécile DUFLOT (54%) et Christiane TAUBIRA (52%).
– Les mesures les plus impopulaires sont les suivantes : assouplissement des critères d’obtention de la nationalité (74%), suppression de la franchise d’accès à l’AME (69%), fiscalité sur les droits de succession (66%) et fin de la défiscalisation des heures supplémentaires (64%).
– 78% des Français pensent qu’il faut réduire des dépenses publiques : 60 % pensent qu’il faut aller plus loin dans la réduction des effectifs.
– 87% des Français sont pour la suppression d’échelons administratifs mais sont partagés sur l’échelon à supprimer : intercommunalité (41%), département (29%=, région (19%) et communes (11%).
– 65% des Français pensent qu’il faut privilégier une fiscalité pesant sur les produits d’importation. Néanmoins, à la même question, ils ne sont que 22% à être favorables à une hausse de la TVA…
– 81% des Français sont favorables à l’apprentissage à 14 ans.
– 86% des Français sont favorables à l’inscription de la règle d’or dans la Constitution.
– 48% des Français pensent que les relations franco-allemandes se sont dégradées (4% pensent le contraire).
– L’ordre des priorités de l’action publique pour les Français est le suivant : réduction de la dette (66%), lutte contre l’immigration clandestine (59%), réforme de la protection sociale (40%) ; baisse du coût du travail (40%).
– A l’opposé, les sujets les moins prioritaires sont pour eux le droit de vote des étrangers (5%) et le mariage homosexuel (8%).