Etats généraux de la démocratie territoriale : le Groupe UMP constructif et vigilant

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 3 octobre 2012

La phase finale des Etats généraux de la démocratie territoriale a lieu à Paris, les 4 et 5 octobre prochains.

Le jeudi 4 octobre, le Sénat accueillera, à partir de 14 h 30, près d’un millier d’élus locaux participant à quatre ateliers dédiés aux différents thèmes intéressant la démocratie territoriale.
– Atelier 1 : « Nouer des relations de confiance entre l’Etat et les collectivités territoriales et clarifier les missions des acteurs locaux »
– Atelier 2 : « Garantir les moyens et l’efficacité de l’action publique locale »

– Atelier 3 : « Approfondir la démocratie territoriale »
– Atelier 4 : « Prendre en compte les réalités propres des Outre-mer pour mieux les valoriser »


Communiqué 25 juillet 2012

Jean-Claude GAUDIN, président du groupe UMP du Sénat, a indiqué que les sénateurs de son groupe participeront activement aux Etats généraux de la démocratie territoriale.

Il a confirmé que les sénateurs UMP participeront « dans chacun de nos territoires, avec un esprit constructif et vigilant ». Constructif parce qu’ils ont « un message à porter pour l’avenir de nos collectivités », et vigilant dans la mesure où les annonces du Premier ministre « laissent présager que le Gouvernement s’apprête aujourd’hui à faire porter sur les collectivités locales des efforts financiers supplémentaires ».

Il a, par ailleurs, précisé que le groupe a élaboré « une charte de 12 principes pour une République territoriale », qui s’articule autour de quatre thématiques: l’exigence démocratique dans l’organisation des collectivités, la garantie de la justice et de l’équité dans leurs ressources, la confiance en l’intelligence territoriale, et le respect de la responsabilité des élus.

« Notre action réformatrice a toujours été centrée autour de la commune, cellule de base de notre démocratie ; ces 12 principes seront les piliers sur lesquels nous entendons refonder les libertés locales », a ajouté Jean-Claude GAUDIN, sénateur-maire de Marseille.