OGM : Jean BIZET prend acte de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments et du refus du Pr SERALINI de transmettre des informations complémentaires

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 5 octobre 2012

Jean BIZET, Sénateur de la Manche, Rapporteur du projet de loi relatif aux organismes génétiquement modifiés en 2008, prend acte des conclusions de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui estime que l’étude du Professeur SERALINI est « d’une qualité scientifique insuffisante pour être considéré valide pour l’évaluation des risques ».

Il constate que les nombreuses questions soulevées par l’Efsa relatives à la conception et à la méthodologie de cette étude confirment les très vives réserves émises dès la publication de l’article par l’ensemble de la communauté scientifique.

Il rappelle que l’agence de sécurité sanitaire allemande (BfR) a également rendu en début de semaine un avis négatif sur cette étude, ciblant elle aussi les mêmes lacunes du protocole d’examen. L’ANSES et le Comité scientifique du Haut Conseil des Biotechnologies ont également été saisis. Si leurs conclusions devaient être identiques, on serait alors face à une étude manquant sérieusement de rigueur et d’éthique.

Par conséquent, face aux avis des instances scientifiques officielles, Jean BIZET regrette le refus exprimé, jusqu’à présent, par le Pr SERALINI de communiquer des informations complémentaires permettant une meilleure évaluation de ses travaux. Si le Pr SERALINI et son équipe sont aussi sûrs qu’ils le prétendent de la qualité des résultats publiés, ils ne devraient pas hésiter à fournir les éléments demandés.

Sous couvert d’une étude scientifique qui soulève tant d’interrogations, Jean BIZET déplore que l’action du Pr SERALINI et de Mme LEPAGE se résume pour l’instant à une opération de communication qui risque de ternir et de jeter le discrédit sur l’agriculture et l’agro-alimentaire français.