Déserts médicaux : oui à l’action, non à la coercition !

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 12 mars 2013

Les Sénateurs UMP Catherine Deroche, Alain Houpert, Alain Milon, René-Paul Savary et François Trucy expriment leur opposition aux mesures coercitives proposées dans le rapport d’information sénatorial « Déserts médicaux : agir vraiment ».

S’ils partagent la préoccupation légitime de chacun à se voir garantir un accès aux soins de proximité, les sénateurs UMP affirment que « les solutions pour lutter contre le manque de médecin ne doivent pas être prises contre les médecins pour pouvoir être efficaces. »

Rappelant – selon une enquête de l’Institut de recherche et documentation en économie de la Santé, que 95% des Français ont accès à des soins de proximité en moins de 15 minutes, ils estiment « inacceptable d’encadrer très fermement la liberté d’installation des jeunes médecins, en les contraignant à s’installer en zones rurales et périurbaines. »

Les sénateurs UMP demandent à la Ministre des Affaires sociales et de la santé de prendre les mesures nécessaires sans pour autant pénaliser la médecine libérale, faute de quoi cela entrainerait une chute de la vocation.