Remise en cause de la scolarisation des personnes handicapées

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 21 mars 2013

Les députés de gauche viennent de commettre une véritable injustice à l’égard des enfants handicapés scolarisés. La loi sur la refondation de l’école votée à l’Assemblée Nationale permet désormais à la communauté éducative de l’établissement de se passer de l’accord des parents pour décider de l’orientation de ces élèves fragiles.

Il s’agit d’un grave recul des acquis de la loi de 2005, qui affirmait le droit à la scolarisation des enfants handicapés en milieu ordinaire et qui instituait une véritable concertation entre parents et professionnels dans l’élaboration des parcours scolaires adaptés.

L’école de la République doit être l’école de tous. Celle de tous les enfants, mais également celle des parents, qui sont les meilleurs connaisseurs et les premiers éducateurs de leurs enfants.

Ce n’est pas en déscolarisant les enfants handicapés que nous améliorerons leur intégration dans la Cité. Ce n’est pas en refusant le dialogue avec leurs parents que nous aiderons ces familles à assumer leurs lourdes responsabilités.

Il appartiendra au Sénat de corriger cette dérive en la supprimant du texte de loi. C’est pour ma part ce que je proposerai, en défendant la vision d’une école qui soit un lieu d’accueil de la différence et de concertation avec les parents, et qui donne toutes leurs chances aux plus fragiles de nos enfants.

Bruno Retailleau