Jean-Paul Fournier : « UMP, la parole est désormais aux militants »

Catégories
Tribune · Républicains Sénat · 27 mai 2014

La décision, prise ce matin en Bureau politique, de confier la direction de l’UMP à une équipe collégiale dans la perspective d’un congrès en octobre prochain est une décision de sagesse dans la tourmente qui touche notre mouvement. C’est le seul moyen d’accompagner sereinement la reconstruction de l’UMP, d’en préserver l’unité et de permettre à la justice de faire la lumière sur cette affaire en toute transparence. Le Congrès d’octobre sera décisif car il permettra de donner la parole aux militants, à qui il appartiendra de désigner une nouvelle équipe dirigeante.

Face à cette crise profonde qui touche l’UMP j’ai d’abord une pensée pour nos militants et, plus largement, pour nos sympathisants, sans oublier les électeurs qui nous ont témoigné leur confiance. Je comprends d’autant plus leur désarroi que je suis moi-même totalement stupéfait et meurtri par cette affaire. Aujourd’hui, nous devons garantir l’unité de notre famille politique. Le moment n’est surtout pas à l’émergence d’ambitions personnelles, mais bien au rassemblement.

Cette exigence est motivée par la montée du Front national et par la situation économique aggravée tous les jours par le Président de la République et par son gouvernement dont la politique ne fait que fragiliser la France. Dans ce contexte, l’UMP ressoudée et recomposée restera la seule force politique pouvant proposer une vraie alternative à la gestion socialiste et au populisme.