Roger Karoutchi :  » Le gouvernement face à l’opposition… Le gouvernement face à Macron… « 

Catégories
Communiqué de presse · Républicains Sénat · 26 novembre 2015

Ainsi donc, Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, avait déjà étonné en tenant des propos iconoclastes sur les entreprises, les 35 heures, les retraites… Quitte à être recadré par Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis, les députés socialistes…

Vint ensuite l’avancée d’Emmanuel Macron dans un domaine plus sensible lorsqu’il a mis en avant une certaine responsabilité de la France dans le « terreau » qui a poussé certains français à rejoindre Daech… Là, stupéfaction de la droite et silence gêné du Gouvernement et de la gauche…

Patatras, le voilà qui souhaite un « fonds franco-allemand pour les réfugiés » de 10 milliards d’euros ! Alors que Valls critique la politique de Merkel sur les réfugiés… Et que le Gouvernement avait affirmé qu’il n’accueillerait pas plus de 30 000 migrants en 2 ans pour un budget d’environ 600 millions d’euros… Bien loin des 10 milliards… Immédiatement, Michel Sapin, Ministre des Finances, tacle Emmanuel Macron… Et on attend Bernard Cazeneuve et Manuel Valls…

Alors bien sûr, le Gouvernement demande à l’opposition d’être dans l’Union Nationale…

Et si l’opposition demandait au Gouvernement, avant qu’il ne se tourne vers elle, de s’assurer d’abord de l’Union Gouvernementale ?

A moins qu’Emmanuel Macron, lassé d’être corseté, ne prépare… sa sortie ? … ou sa promotion ?